Infos Bretagne /pays de loire

Course de côte de Loc-Eguiner - Landivisiau

  Bonjour à tous.
L'organisation de Loc-Eguiner - Landivisiau vous attend nombreux le 31 mai 2009 pour sa 27 ème édition.
Nous sommes heureux de savoir que le Groupe F continue. L'équipe de Marc se démène bien pour faire exister ce groupe (Clin d'oeil à Jean-Yves)... Pour ceux qui ne connaissent pas cette côte, nous vous invitons à venir la découvrir, super accueil des pilotes et des assistants dès le samedi soir ( pot et buffet : très convivial).
A noter cette année que le dimanche soir après la remise des prix, une soirée festive sera organisée et vous aurez le lundi de la pentecôte pour rentrer tranquillement chez vous...
Bonne saison à vous tous et venez nombreux à Loc-Eguiner - Landivisiau.
L'organisation de Loc-Eguiner - Landivisiau
Laurence

 
 
 
ARCHIVES Le télégramme Imprimer cet article
Course de côte. montée de Loc-Eguiner  
On n'entend pas encore les rugissements des chevaux-vapeurs mais celui des tronçonneuses, de la mini-pelleteuse, de la tractopelle et des débroussailleuses. Ça sent bon la course de côte sur la route qui monte de la gare à Loguy. Hier matin, André Olivard, le Landernéen, était à pied d'oeuvre avec son équipe. Les chasseurs de Loc-Eguiner, Gilbert Troadec leur président en tête, étaient égaleent dans le coup. Pas pour tirer le gibier, mais pour tirer sur les branches et les arbustes qui, en un an, ont eu le temps d'obstruer le sentier qui surplombe le circuit et qui permet de suivre la course d'un bout à l'autre.
Un revêtement neuf
Le 1 er juin, les bolides seront lâchés sur une route dont le revêtement vient d'être refait pour moitié par les services de l'Équipement. Même Jean-Français Arnould, président de l'Automobile-club de Vannes, s'était déplacé pour jeter un coup d'oeil sur le circuit.
La 26 e édition
L'édition 2008 devrait tenir toutes ses promesses pour la 26 e montée. L'an passé déjà, 92 concurrents avaient pris le départ et l'on avait assisté à une belle bagarre avant de voir Daniel Moimeau, l'emporter en réitérant son temps fétiche de 46 secondes et 67/100 e devant Patrick Pied et Michel Baud. Dédé Olivard annonce un effectif supérieur à la centaine de participants. Libéré de ses occupations politiques à la mairie de Landerneau, André a tout le temps de se consacrer à son passe-temps favori. D'autant qu'il célèbre cette année le 40 e anniversaire de sa première licence de pilote. Avec sa Simca 1000, il s'était offert le Rallye d'Armor à Saint-Brieuc, c'était en... 1968 avant de courir sur une R8 Gordini, une Alpine et une MEP X 27. De petits bolides avec lesquels il s'amusait comme un fou à grimper des côtes, toujours plus vite. C'est avec la même passion qu'il anime son équipe d'organisateurs avec les deux compères Alain Gicquel et Robert Choquer. Ces derniers étaient sur le circuit de Hébécrevon, dans la Manche, où se déroule aujourd'hui une belle course de côte aussi.


19/01/2008 Remise des prix du comité (Photo Gaël Meignen)Remise des prix du comité (Photo Gaël Meignen)

Nouveau: Site sur la compétition automobile dans l'ouest  http://sportautophotos.free.fr/ 






2008 Infos Bretagne Pays De La Loire  
30-mars-08
10ème Slalom de la Ferté Bernard   72
R
12/13AVRIL
Course de Côte de Bournezeau 85
R
27-avr
5ème Slalom de Corcoué sur Logne   44
R
10 & 11Mai
35ème Slalom du Puits d’Enfer  85
R
24 & 25 Mai
45ème Course de Côte de la Pommeraye  49
N
Championnat de France de la Montagne
01-juin
26ème Course de Côte de Loc Eguiner    29
R
29-juin
2ème Slalom de Plouay  56
R
06-juil
17ème Slalom de Vannes   56
R
02 & 03
Course de Côte de Saint Gouéno  22
N
30 & 31
3ème Slalom Fontenaysien    85
R
13 & 14Septembre
10ème Slalom de la Côte Sablaise  85
R
20 & 21
13ème Slalom de Beaupréau  49
R
04 & 05Octobre
5ème Slalom de Vendée  85
R
18 & 19
Slalom de Nantes  44
R
25 & 26
Trophée Inter- Écuries Le Mans  72
R

Les organisateurs du rallye auto en correctionnelle

9e4c0b0190920da06af24f6ce9a26313.jpgIl est seul sur le banc des prévenus. Yannick Tache, ex-président de l'Association Sport Automobile 44 (ASA 44), était jugé ce mercredi après-midi par le tribunal correctionnel de Nantes pour "blessures involontaires".

Le 22 mai 2004, lors d'un week-end de l'Ascension radieux, 15 spectateurs avaient été blessés à Couffé lors de la sortie de route d'un concurrent du " Rallye de Loire-Atlantique ", que son association organisait depuis 1988. Le "problème de freins" - évoqué au moment des faits par le pilote - ayant été écarté par les experts, l'accusation s'est tournée vers lui, en lui reprochant de ne pas avoir fait mettre les barrières de sécurité à la distance réglementaire.

Celles-ci auraient dû être à 25 mètres de la route, selon l'arrêté préfectoral pris cinq jours plus tôt. Or, elles ne l'étaient qu'à "5 ou 6", d'après l'enquête. Avec cette précaution, le drame aurait pu être évité : la Clio s'était arrêtée seulement deux mètres trop tard.

"Mon rôle est de préparer la manifestation, mais le jour venu, on transmet le dossier au directeur de course, qui n'appartient pas à notre association mais à la Fédération française des sports automobiles (FFSA) ", se défend le prévenu. Commissaires de course, bénévoles et même gendarmes - lors d'une reconnaissance du circuit en hélico - : aucun n'avait fait corriger l'erreur. La distance avait bien été vérifiée, d'après l'un d'eux, mais "au pas et non au décamètre".

"Personne n'a rien vérifié, tout est fait à vue d'oeil", fustige le président du tribunal correctionnel. "On a l'impression que c'est de l'à-peu-près et du vas-y-que-je-te-pousse."

De leur côté, les avocats des parties civiles insistent sur le traumatisme des victimes. "Des familles grièvement blessées se sont retrouvées dans le bruit, le sang et la poussière", rappelle Me Jean-Michel Pollono, qui évoque un "syndrome de l'attentat".

L'avocat dénonce lui aussi "le flou artistique le plus total" régnant sur les responsabilités des organisateurs. Mais, selon lui, Yannick Tache ne devrait pas être seul sur le banc des prévenus.

Le "manque certain d'expérience" du co-pilote, âgé alors de 18 ans, avait en effet été pointé par les experts, même s'il n'était "pas suffisant pour expliquer l'accident". Le final de cette spéciale Ligné/Couffé était par ailleurs considéré comme "très rapide et bosselé", et une "erreur de pilotage" du conducteur - âgé de 27 ans - avait été un temps évoquée. Enfin, et surtout, la question de la sécurité de ces courses - où " des petites bombes de 220 chevaux s'élancent sur un circuit ouvert à M. Tout-le-monde ", d'après Me Pollono - peut être posée.

Le parquet de Nantes, après de brèves réquisitions, a préféré lui retenir la "simple négligence dans la formation des organisateurs et le contrôle des distances". Il réclame à ce titre 10 000 € d'amende pour Yannick Tache.

Le jugement a été mis en délibéré au 5 mars. G.F. 

(Crédit photo Thomas Faivre-Duboz/FlickR) 






Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre site web:
Votre message:

Publicité
 
 
sont deja venu 72732 visiteurs (164219 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=